• zappinginfo

Démarrage des activités commerciales de Sakinatou Harouna: Le gouvernement aux petits soins pour l’h


La ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, s’est rendue, ce mercredi 7 octobre, à Tchaourou, chez Sakinatou Harouna, dans le but d’échanger avec ses parents sur les dispositions à prendre pour surmonter au plus vite les difficultés liées au démarrage des activités commerciales de l’héroïne. Véronique Tognifodé lui a également remis ses pièces d’état civil réalisées par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip).


En route pour une mission dans le département du Borgou, la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, Véronique Tognifodé, a fait escale chez Sakinatou Harouna, l’héroïne qui a sauvé des vies lors d’un naufrage le 3 août dernier, à Woria, dans la commune de Tchaourou.

En effet, informée de certaines difficultés qui retardent le démarrage des activités commerciales de la jeune dame, Véronique Tognifodé a marqué un arrêt à Tchaourou, pour prendre de ses nouvelles et échanger avec ses parents sur la nécessité de lever au plus vite les blocages. A cet effet, elle a instruit les services compétents de son ministère et demandé à la mairie de veiller à ce que les instructions du chef de l’Etat, Patrice Talon, soient exécutées à la lettre, conformément à la volonté exprimée par l’héroïne, elle-même.

En outre, Sakinatou Harouna a reçu des mains de la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, sa carte d’identification personnelle ainsi que son acte de naissance, réalisés par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip).

Rappelons que le mercredi 19 août dernier, après avoir été reçue par le chef de l’Etat puis citée dans l’Ordre national du Bénin, Sakinatou Harouna, qui n’avait aucune pièce d’identité, avait été conduite et enrôlée dans la base de l’Anip. Idem pour son époux et son oncle qui l’avaient accompagnée au palais de la Marina.


La nation

0 comments
dj510ee.png