• zappinginfo

PREMIER CONSEIL NATIONAL EXTRAORDINAIRE DU PARTI LES DÉMOCRATES :COMMUNIQUE FINAL


Ce jour, samedi 11 décembre 2021, Le parti « Les Démocrates » a tenu son premier Conseil National Extraordinaire à son siège à Gbèdjromèdé Cotonou.

Après les mots de bienvenue aux délégués et les messages de soutien des partis alliés, le conseil national a démarré ses travaux avec le discours d’ouverture du Président du parti M. Eric HOUNDETE.


Le thème central de ce Conseil National Extraordinaire est la déclaration d’appartenance du Parti à l’opposition, conformément à l’article 6 de la loi No 2019-45 du 25 novembre 2019, portant statut de l'opposition en République du Bénin.

Sur ce thème, un document portant processus conduisant à la déclaration d’appartenance à l’opposition a été présenté aux délégués.


Après les riches débats qui ont suivi cette présentation, les membres du Conseil National Extraordinaire ont marqué à l’unanimité leur accord pour l’appartenance du parti à l’opposition.

Par cette décision, les délégués ont réaffirmé l’ancrage de leur parti dans l’opposition à la gouvernance du pays par le régime de la rupture depuis 2016, et ce conformément à la ligne idéologique, politique du parti ainsi qu’à sa vision du développement économique et social de notre pays.


En exécution de cette décision prise par le Conseil National, le Président du Parti a prononcé la déclaration officielle d’appartenance à l’opposition conformément à l’article 6 de la loi 2019-45 de 25 novembre 2019 et aux exigences administratives du Ministère de l’Intérieur. Cette déclaration a été approuvée à l’unanimité des membres du Conseil National.


Enfin, les délégués se sont constitués en quatre groupes thématiques pour arrêter la position du parti sur les questions de l’actualité politique suivantes :


1 . La condamnation des leaders de l’opposition par la CRIET

Après leurs arrestations arbitraires en mars et avril 2021, nos camarades Réckya MADOUGOU et Joël AIVO ont été condamnés par la CRIET respectivement à 20 ans et à 10 ans de réclusion criminelle.


Le parti « Les Démocrates » s’indigne de l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir, pour réprimer et éliminer des adversaires politiques des consultations électorales. Le parti LD exprime son soutien et sa solidarité aux Camarades Réckia MADOUGOU et Joël AÏVO ainsi que leurs coaccusés


2. La réforme du secteur de la décentralisation

Le Parti les Démocrates estime que la démocratie est véritablement le pouvoir du peuple par le peuple. La décentralisation est l’un des piliers de cette démocratie. La décentralisation qui rapproche les gouvernants des gouvernés facilite la prise en charge des populations à la base de leurs problèmes. Le pouvoir central n’est plus omniprésent et ne joue qu’un rôle de régulateur. C’est pourquoi l’avènement de la décentralisation a été salué par tous. Malheureusement, l’analyse des récentes réformes du pouvoir dit de la rupture montre que, loin de conforter la plénitude des pouvoirs à la base, les limites de manière drastique, faisant du Maire, symbole du pouvoir local, un simple figurant du développement de son territoire. Le Parti « Les Démocrates » qui avait attiré l’attention sur ce recul espère qu’à l’épreuve, le pouvoir politique conviendra de la justesse de cette alerte et prendrait des mesures correctives nécessaires pour rétablir le véritable pouvoir local dans notre pays


.La crise du système éducatif

Notre parti partage l’idéologie social-démocrate. L’un de nos objectifs de développement qui découlent de cette ligne idéologique est d’aider à l’épanouissement intellectuel, physique, matériel et moral du peuple béninois. Il s’agit donc pour nous de le libérer de l’obscurantisme et d’ouvrir son esprit à la science et au progrès. C’est pourquoi l’éducation occupe une place de choix dans notre programme politique. En effet, l’éducation rend le citoyen plus responsable et lui donne tous les moyens nécessaires pour apporter une contribution de qualité à la construction de son pays. C’est fort de cela qu’à l’instar de notre peuple nous restons atterrés par l’état de décrépitude actuel de notre système éducatif. Il est impérieux d’ouvrir un débat national sur ce système éducatif aux fins de le réformer afin qu’il réponde mieux aux attentes des populations. Dans cette perspective, les acteurs notamment les enseignants doivent y être associés. En effet, le dialogue de sourd voire l’absence de dialogue observée actuellement entre le pouvoir et les aspirants est des plus déplorables et fortement préjudiciables à l’avenir de l’école béninoise que nous appelons de nos vœux, libre, émancipatrice et socle du développement harmonieux et équilibré de notre pays.


3- L’attaque de notre pays par des terroristes des mouvements djihadistes

Notre pays a connu ces derniers jours une attaque des terroristes présumés djihadistes opérant dans la sous-région. Mesurant la gravité de la situation créée, le Parti « Les Démocrates » exprime ses vives préoccupations tout en s’inquiétant de la facile intrusion de ces hors-la-loi dans notre pays. Nous regrettons les pertes en vies humaines et présentons nos sincères condoléances aux familles éplorées, aux forces de défense et de sécurité ainsi qu’à toute la société béninoise.

C’est l’occasion de rappeler que le Bénin est un. Ces agressions qui mettent en péril notre patrie commune, montrent à souhait que la contradiction principale aujourd’hui oppose plus que jamais notre peuple à ces forces extérieures porteuses de morts. Nous devons dépasser les contradictions internes et suivre la voie royale de l’union de tous les fils et filles du Bénin pour faire face aux défis démocratique, sécuritaire et socio-économique de la construction d’une nation prospère, unie et paisible.

Au regard de la situation politique nationale actuelle de notre pays et de ce qui précède, le Parti « Les Démocrates » :

 ▬ Prend le peuple béninois à témoin sur le recul démocratique et la détérioration continue des conditions de vie de nos concitoyens assommés par la faim et la misère, conséquences de l’échec de la politique économique et sociale du pouvoir dit de la rupture ;

 ▬ Invite le pouvoir de fait du Président Talon à alléger le poids de la misère de notre peuple en prenant de sérieuses mesures politiques et sociales d’apaisement ;

 ▬ Appelle le gouvernementde fait à assurer effectivement l’intégrité du territoire national et la sécurité des personnes et des biens face à toutes attaques extérieures ;

 ▬ Lance un appel à toutes les forces vives de la nation, éprises de paix et de progrès social à unir leurs forces pour l’instauration d’une gouvernance politique, économique et sociale qui réponde aux aspirations du peuple béninois ;

 ▬ Exhorte les militantes et militants du Parti « Les Démocrates » et des partis politiques de l’opposition à se mettre à l’avant-garde de la lutte pour un Bénin démocratique, inclusif et prospère.

Fait à Cotonou, le 11 décembre 2021


Le conseil national extraordinaire

0 comments
dj510ee.png