• zappinginfo

Tournée présidentielle : Djakotomey veut être une commune pilote de la gouvernance Talon



La vie s'est arrêtée un moment à Djakotomey en début d'après-midi de ce mardi 24 novembre 2020.

Djakotomey recevait le Président de la République dans une ambiance des grands jours. Une vague humaine s'est massée aux abords de la route nationale jusqu'au Centre des Jeunes et Loisirs pour réserver un accueil chaleureux au Président Talon. Dans cet exercice, une mention spéciale aux zemidjan et aux femmes. Les premiers ont servi d'escorte au cortège du Président de la République jusqu'à l'entrée du Centre et les dernières ont assuré une animation des grands jours de fête. Une organisation à la hauteur de la légendaire hospitalité du peuple adja.


Séduit par cette ferveur, le Chef de l'Etat montre de l'empathie : "Ma visite ici n’est pas un arrêt dans ma tournée. C'est une destination programmée. Elle me donne l’occasion de réparer quelque chose". Djakotomey, malgré 4 ans d'absence de son champion, aura donc droit à la reddition de compte. Mais avant, le maire de la commune Bruno Fangnigbe et le Représentant des associations de développement ont exprimé leur fierté de la marche du Bénin depuis un peu plus de 4 ans et surtout les retombées de la gouvernance Talon sur leur localité. Par leur voix, la population de Djakotomey témoigne sa gratitude au Chef de l'Etat pour les infrastructures routières, le stade omnisports, les travaux de pavage et d'assainissement. Ils ont aussi eu à coeur d'exposer à leur hôte des besoins qui sont presque identiques à ceux étalés dans les autres communes. Mais en plus, spécifiquement, les porte-voix de Djakotomey veulent l'implication personnelle du Président de la République pour régler le problème du centre des jeunes et loisirs occupé par des éléments du 3ème bataillon inter-armes et faire face à l'insécurité dans la zone. Ils souhaitent confier Djakotomey au President Talon afin qu'il fasse d'elle une commune pilote de ses actions, de ses ambitions et de ses rêves.


Ayant une connaissance parfaite des difficultés des autorités communales et des préoccupations des populations, le Chef de l'Etat détend l'atmosphère et affirme :"Je suis chez moi ici et nous n'avons pas besoin de faire la litanie de ce qui nous manque ici à Djakotomey". Après cela, il se veut plus concret et rassurant en confiant qu'il n'y a plus grand-chose à faire pour relier les communes du Couffo entre elles puisque c'est un département où la conurbation est prononcée tout en reconnaissant que les départements du Mono et du Couffo ont bénéficié de moins de kilométrage de revêtement de route en presque 5 ans comparativement aux autres régions du pays. Mais il souligne que le gouvernement va donner un signal qui va au-delà de ce qui a été fait jusque là. Concernant l'eau potable, le Président Talon exhorte l'auditoire à être son porte-parole pour repandre que ceux qui restent doivent avoir l'assurance qu'ils ne sont pas hors du Bénin et qu'ils auront le liquide précieux à brève échéance. Quant au marché de Djakotomey, "c'est déjà programmé" , souligne le Président de la République qui profite pour faire une clarification. "Je ne suis pas en campagne. Je suis là pour le bilan mais je vous dis ce qui est programmé, planifié" .


Sur un autre plan, le Chef de l'Etat a soutenu que le gouvernement va ajuster un peu mieux le dispositif sécuritaire dans le Couffo

pour de meilleurs résultats car l'insécurité reste une préoccupation qui est revenue à la plupart des étapes du département. Il en a profité pour dire ce qui est fait dans ce domaine et qui a fait redorer à la Police républicaine son blason.


Au delà de tout, et des progrès accomplis, la satisfaction du Président Patrice Talon est ailleurs comme il le souligne: "le meilleur bilan est d'avoir établi d'autres repères et nous avons le devoir de renforcer ces acquis car les succès engrangés sont du mérite collectif". Et Djakotomey a déjà pris date lorsque ses autorités font la profession de foi suivante à leur hôte : "le compagnon adja que nous sommes ne vous abandonnera jamais. Nous sommes et allons demeurer des collaborateurs loyaux"


gov.bj

0 comments
dj510ee.png